Le 1er hussards en 1806

Publié le

par Jérôme Croyet

docteur en histoire, archiviste adjoint aux A.D. Ain  & collaborateur au magazine Napoléon 1er


                 Lors de la campagne de Prusse de 1806, couronnée par l’éclatante victoire de Yéna et l’incomparable journée d’Auerstaedt, le 1er régiment de hussards, Berchény, a l’honneur de faire le service auprès de Napoléon, à partir du 6 octobre à la place de la cavalerie de la Garde absente jusqu’au 18. Ce qui fait du 1er hussards, un régiment « d’élite » parmi la ligne.

 

L’uniforme de la campagne

Le régiment compte 3 escadrons pour un effectif total de 424 hommes[1]. Le régiment fait la campagne en dolman, laissant les pelisses au dépôt au plus grand détriment des cavaliers : « dans l’histoire de ma vie de Georges Sand,…son père officier au 1er hussards demande en 1806 dans une lettre à sa famille, qu’on lui envoie sa pelisse car il fait atrocement froid, et que le régiment est en dolman » . Lors de cette campagne hivernale, les hussards portent le manteau, le positionnant là où vient le vent.

L’uniforme est le dolman bleu ciel foncé, à collet bleu et parements rouges. Ils comportent 5 rangées de 18 boutons. Les tresses et galons sont blancs. La hongroise est bleu ciel foncée avec le nœud hongrois et la galon blancs. La sabretache est en cuir recouverte de drap rouge avec le 1 en drap blanc entouré d’une couronne de laurier, le tout surmonté d’une couronne civique. Elle est bordée d’un galon blanc. Elle est portée en concurrence avec la sabretache du début d’Empire, en cuir recouverte de drap rouge avec les mêmes motifs que la précédente sauf que le 1 est surmonté de la couronne de impériale. On peut supposer que ce modèle équipe les cavaliers nouvellement arrivé tout du moins habillé et équipé de neuf. La charivari  est en drap bleu ciel foncé avec le renfort de cuir à l’entrejambe découpé en dents de loup en soutaché de rouge. Il comporte deux poches en pointes, soutachées de rouge, fermées par trois boutons. Il est galonné de rouge sur le côté et fermé par 18 boutons blancs. Certains cavaliers portent un gilet rouge non gansé. La ceinture écharpe est cramoisi aux coulants blancs.

Les compagnies du centre & compagnies d’élite

Les compagnies du centre porte concurremment le shako noir modèle 1806, avec jugulaires à écailles, cordon raquette blanc et plumet noir. Certains portent la cocarde tricolore, retenu par une ganse, au milieu du shako alors que d’autres la portent plus haut pour laisser la place à une plaque au numéro 1[2]. Ces derniers shakos portent le plumet sur le côté gauche alors que les premiers le portent sur le devant. La compagnie d’élite porte le colback en fourrure noir, avec la flamme rouge au pompon blanc.

Sous-officiers

Les sous officiers portent la même tenue que la troupe sauf que le shako porte un galon en argent. Ils sont distingués des hommes du rang par leur grade sur les manches, au dessus du parements. Les sous officiers ne portent par de mousqueton, ni de banderole porte-mousqueton.

Trompettes & musique

Les trompettes et les  musiciens du régiment portent le dolman rouge à parements bleu ciel foncé et la hongroise bleu ciel foncé. Ils ont pu être présents car des musiciens étaient pris temporairement dans les compagnie du centre et après s’être changé, formaient la musique.

 

Les officiers
Les officiers portent la même tenue que la troupe mais avec les ganses et galons argents à la place de blanches. L’équipement, ceinturon et bottes, peut être en marocain rouge. Ils portent plus facilement le colback. La sabretache est en drap rouge avec le 1 dans un écu d’argent. Outre le galon d’argent, la sabretache est bordée de franges argents. Pour les officiers, un plus grand panachage existe étant donné le fait qu’ils se payent leur propre uniforme et équipement.

 

 


 

[1] Le 1er escadron compte 12 officiers et 132 hommes, le 2e 6 officiers et 140 hommes et le 3e 7 officiers et 127 hommes.

[2] « sur les bords du losange, elle porte ces mots : (un sur chaque côté) régiment d’hussards, République Française ». BUCQUOY : « le 1er régiment de hussards 1800 1815 » in La Cavalerie Légère, les uniformes du 1er Empire.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article