la mode médiévale

Publié le par Ateliers Christine Falieu

LA MODE MEDIEVALE

Le vêtement possède au Moyen Âge une signification sociale : selon le rang et les fonctions occupés, on ne s'habille pas de la même façon. Au XVe, la plupart des hommes adoptent le port d'un vêtement de dessus très court, mais certains, par décence, continuent de porter des robes et manteaux longs : les prêtres, les notables, les doctes. Parmi ceux-ci, médecins et juristes partagent le privilège de porter le même costume rouge doublé de fourrure blanche.

Les hommes et les femmes fortunés du Moyen Âge aiment porter des bijoux : bagues, boucles d'oreilles, broche. La bague et la ceinture sont des objets souvent échangés par les amoureux.

Les vêtements proprement dits sont complétés par de nombreux accessoires du costume. La ceinture, le plus souvent une simple lanière de cuir, est parfois cloutée. Celle des femmes peut être agrémentée de pièces d’orfèvrerie et constituer un véritable bijou, estimé comme tel dans les inventaires de dot ou de succession

Les ceintures sont des accessoires indispensables au vêtement médiéval qui ne comporte presque aucune poche. Aussi la ceinture permet-elle de suspendre les clefs, les petits sacs, les armes ou certains outils. Les plus belles ceintures peuvent être échangées entre amoureux. Celle-ci est garnie d'une boucle en argent doré représentant, dans un style très naturaliste, des fleurs et des végétaux. L'aumônière, portée à la ceinture, ne constitue pas un accessoire spécifique à une fonction, c’est un accessoire de mode fonctionnel et nombreux sont les hommes à accrocher à leur ceinture une bourse ou une sacoche.

Réservés par les peintres aux vieillards et aux sages, les lunettes sont d'un usage connu depuis le début du XIVe siècle.

Dans le monde rural, le vêtement est lié à des contingences plus matériels. Les bergers et paysans vaquent à leurs occupations en fonction du rythme des saisons. Ils portent des vêtements en étoffe grossière, courts pour ne pas entraver leurs mouvements, parfois troués ou effrangés.

Accessoire indispensable du costume, les aiguillettes sont des lacets accrochant l'un à l'autre deux vêtements (braies ou chausses et chemise par exemple) ou deux pièces d'un même vêtement.

Commenter cet article